C’est normal que des jeunes bambins se sentent des fois inquiets ou bouleverses lorsqu’ils sont confrontes a des separations quotidiennes d’avec leurs parents ou d’autres individus importantes qui s’occupent d’eux, lesquelles les amenent a pleurer, a se cramponner ou a refuser de partir.

C’est normal que des jeunes bambins se sentent des fois inquiets ou bouleverses lorsqu’ils sont confrontes a des separations quotidiennes d’avec leurs parents ou d’autres individus importantes qui s’occupent d’eux, lesquelles les amenent a pleurer, a se cramponner ou a refuser de partir.

Habituellement, une telle anxiete de separation diminue a mesure qu’ils grandissent, commencent l’ecole et gagnent en confiance. Cependant, la reaction de Divers enfants a une separation reelle ou anticipee est beaucoup plus extreme que celle de leurs pairs ou persiste bien au-dela d’une premiere ou une deuxieme annee d’ecole. Les problemes des enfants peuvent indiquer la presence d’un trouble d’anxiete de separation.

Notre trouble d’anxiete de separation peut vraiment perturber ou limiter des activites normales d’un enfant ou d’un adolescent, lequel pourra s’isoler de ses pairs et avoir en difficulte a nouer et a entretenir des amities. L’anxiete de separation pourra aussi donner lieu a des occasions manquees d’apprendre de nouvelles choses ainsi que participer a des activites amusantes. L’assiduite et les resultats scolaires peuvent diminuer. Quantite de enfants et adolescents presentant un trouble d’anxiete de separation semblent deprimes, renfermes et apathiques.

Faits

  • Environ 4 % des jeunes souffriront d’un trouble d’anxiete de separation lors d’une annee scolaire donnee. Read More